Retour

J'ai testé l'atelier d'écriture !

Actualités

21 février 2020

J’ai eu le plaisir d’accompagner Laurence lors d’un atelier d’écriture sur le thème « Si j’avais un marteau ».

Les enfants arrivent et Laurence pose le cadre : écrire selon son imagination et ses idées, et surtout, oser dire tout ce qui passe dans sa tête ! Un joli moment à venir.
Après avoir écouté une version un peu modernisée de la chanson « Si j’avais un marteau », d’un certain Claude François, les enfants se remémorent les paroles. Laurence accroche les paroles de cette ballade au tableau et explique la règle du jeu : inventer des phrases sur le même modèle.

Pour commencer, on essaie de trouver des mots finissant en [o]. Les idées fusent et les enfants sont ravis de pouvoir écrire à tour de rôle les mots trouvés au tableau. Après un bon moment de réflexion, il faut maintenant trouver des phrases selon son inspiration.
Je me prête volontiers au jeu !



La consigne est de trouver une ou deux phrases expliquant ce qu’on ferait avec l’objet en question, et qui « ferait le bonheur ». Et là, surprise ! Bien qu’il ne soit pas demandé de faire des rimes, celles-ci viennent souvent naturellement.

Après 2 heures de jeu, d’écriture et de réflexion, les enfants sont ravis.
Pour Danaé, « c’était trop bien ! J’ai aimé inventer des histoires et les illustrer ». Anaëlle quant à elle a aimé la musique qu’elle ne connaissait pas et trouver des mots finissant par « o ». Pour Joachim « écrire et chercher les rimes, c’était super » ! Quant à d’autres, ils ont tout aimé !
 
Alors si l’aventure vous tente, une seconde cession est proposée.
Une drôle de bête a été vue dans la Vallée. Ce fait divers fait la une de la presse locale, et l’équipe de journalistes du Journal de la Plume raconte…
En quelques rimes, ils relateront également une actualité mondiale complètement fantaisiste !
Une belle page en perspective ; nous attendons les journalistes en herbe qui peuvent s’inscrire auprès de l’office de tourisme au 03 88 57 11 69 ou [email protected]


 
Et pour notre plus grand plaisir, voici quelques extraits de la production du jour :
Si j’avais des chevaux,
je galoperais dans les prairies avec mes amis.
On galoperait en silence,
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais Toto,
je rigolerais toute la journée avec mes amis et ma famille.
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais des chamallows,
je mangerais tout le temps et je partagerais avec des enfants pauvres.
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais un vélo,
je ferais le tour du monde.
J’irais voir mon parrain à l’autre bout de la France.
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais un euro,
j’achèterais des chamallows pour mes chevaux,
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais un vélo,
je ferais la course contre une moto
avec des dominos.
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais un château,
je le prendrais en photo
et je l’enverrais à mon cousin Marco
qui habite à Breitenau
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais un couteau,
je couperais du saucisson pour l’apéro
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais un domino,
je le donnerais à quelqu’un pour qu’il joue avec.
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais un noix de coco,
je la donnerais à un escargot
parce que je n’aime pas les noix de coco.
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais un lionceau,
je protègerais les gens. Le village serait en paix.
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais un bureau,
je ferais des journaux
en mangeant des esquimaux.
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais un vélo,
je ferais des tours de village.
Ce serait le bonheur…
 
Si j’avais un pédalo,
Je pourrais pédaler toutes les vacances.
Ce serait le bonheur.
 
Si j’avais du cacao,
j’en boirais tous les matins avec mes parents.
Ce serait le bonheur.
 

Christelle de l'Office de Tourisme