Retour

Rencontre autour de la passion de l'automobile avec Chrome et Carbu

Actualités

02 décembre 2020

A la rencontre de Michel de « Chrome & Carbu »


 

Une fois n'est pas coutume, nous partons aujourd'hui à la rencontre d'habitants de la vallée dont la passion fait leur renommée !

Michel est passionné de voitures, et pour être précis, de voitures anciennes. Il fait équipe avec Paul, également passionné... mais pas tout à fait de la même façon.
Ils aiment tous les deux travailler à la réfection et la remise en marche de vieilles autos mais Michel se passionne pour la remise en état des carrosseries pendant que Paul lui, a les mains dans le moteur pour redonner vie à ces vieilles dames !

Forts de leur expérience respective et désireux de proposer leur aide à d'autres passionnés, Michel et Paul dispensent des formations et permettent à d'autres d'apprendre et à leur tour, de redonner vie à de vieilles automobiles !

Pour mieux comprendre comment ça se passe chez Chrome & Carbu, nous avons posé quelques questions à Michel.


 

Bonjour Michel !
Comme à l'accoutumée, je vous laisse vous présenter à nos lecteurs avec les petites informations classiques, qui êtes vous, d'où venez vous et que faites vous dans la vie ?

Originaire de Scherwiller, je suis arrivé à Thanvillé en 2012. C’est l’amour des vieilles pierres et des voitures anciennes qui nous ont conduit à aménager une grange pour la transformer en habitation et atelier.
J’ai débuté mon parcours professionnel dans la gestion des ressources humaines en tant que salarié, puis consultant indépendant. Souhaitant associer ma passion de l’automobile ancienne à mon métier, j’ai créé un atelier de formation en mécanique et carrosserie.

Je crois savoir que l'histoire de Chrome & Carbu a commencé à cause, ou plutôt grâce à une vieille Renault, une 4 CV sport de 1958 que vous avez achetée mais qui s'est révélée être en plus mauvais état que prévu. Est-ce que vous pouvez nous raconter cette histoire ?
La 4CV achetée en 1993 était censée être une base facile de restauration… sauf qu’elle était bien plus attaquée par la rouille que ce qui était visible. Elle avait été maquillée avec de belles couches de mastic. C’est en découvrant l’ampleur des travaux – et mes limites de compétence – que j’ai cherché une solution pour me former à la restauration en mécanique et en carrosserie.

Du coup cette passion pour la restauration de vieilles voitures et surtout cet amour pour les vieilles carrosseries sont nés de cette histoire avec cette 4 CV ?
La passion était déjà présente avant l’achat de la 4CV, c’est l’envie d’acquérir des compétences techniques supplémentaires qui est née avec cette voiture.

Puis c'est le déclic ! L'idée vous vient de transmettre votre savoir à des personnes qui comme vous se retrouvent face à une vieille voiture pas forcément en état et qui ne savent pas par où commencer .
Je suppose que tout ça ne s’est pas fait en un jour et que vous avez certainement vous même suivi des formations pour être capable d'en dispenser. Est-ce que vous pouvez nous raconter un peu cette partie de votre histoire ?

J’ai suivi une formation organisée par une association haut-rhinoise il y a plus de 15 ans. C’était intéressant, mais un peu trop théorique. J’ai surtout ensuite bénéficié de conseils d’un ami, Alfred, pendant quelques années.

Qui vient chez vous ?
Y-a-t-il une tranche d'âge assez précise ? Est-ce pour un certain type de véhicule que l'on fait appel à vos connaissance ou alors est-ce que tout le monde, peu importe le véhicule qu'il possède, peut venir chez vous, juste par passion et dans le but de venir à bout d'un projet de restauration ?
Les stagiaires ont de 12 ans à 70 ans environ. Ils viennent chez Chrome & Carbu pour acquérir des connaissances de base en mécanique, électricité automobile ou carrosserie, ou pour se perfectionner. La plupart des stagiaires ont déjà un véhicule de collection, mais d’autres viennent avant d’en acheter un, pour avoir des conseils avant achat. La passion commence jeune et j’ai eu le plaisir d’accueillir plusieurs jeunes avec un de leur parent.

Vos formations ne concernent pas que la carrosserie je crois. Vous êtes épaulé par votre ami Paul qui lui est le spécialiste de la mécanique moteur.
Comment est né ce partage de compétences et comment vous organisez-vous au sein de Chrome et Carbu ?
Nous nous connaissons depuis plusieurs années et le projet de créer un atelier de formation est né peu de temps avant que Paul ne soit retraité. Paul a un brevet de maîtrise en mécanique. Il anime les formations en mécanique et en électricité automobile, et moi en carrosserie.

Combien de formations sont organisées chaque année ?
Nous réalisons environ 2 sessions de formation par mois en période « normale ».

Depuis l'ouverture de Chrome et Carbu, combien de stagiaires avez-vous formé ?
C’est plus d’une centaine de stagiaires qui ont été formés chez Chrome & Carbu.

Nous avons rencontré l'un d'entre eux, Florian Kammerer, qui habite Breitenbach et qui est lui aussi un passionné d'automobile au sens large, voir très large du terme.
L'expérience de Florian avec Chrome et Carbu

Bonjour Florian!
Je vais commencer par te demander ce que je demande à toutes les personnes que nous rencontrons : est-ce que tu peux te présenter et nous dire un peu qui tu es ?
Salut Geoffrey,
Donc je m'appelle Florian, j'ai 28ans, je suis président de l 'association Rétr'Autom' qui organise le rassemblement de vieilles voitures et motos à Breitenbach fin juillet. Je suis aussi l'un des principaux organisateurs de la course de caisses à savon de Breitenbach, une discipline que je pratique depuis 2004.

Comment t'es venue cette passion pour les veilles voitures ?Cette passion je l'ai de mon père, depuis tout petit je suis attiré par les vieilles voiture et par le rallye. Lui même a été co-pilote en rallye en Simca Rallye 3 début des années 80.

Quelle voiture restaures-tu ? Est-ce que tu peux nous parler un peu de ce projet ?
A vingt ans je me suis acheté une Mini Austin 850 de 1972.Une des voitures les plus jolies à mes yeux et surtout la voiture de M.Bean dont je suis grand fan. J'ai roulé quelques années avec et participé à des petits rallyes touristiques tels que ceux du Colmar Mini Club. Je l'ai vendu il y a 3 ans parce que je ne suis pas fan juste d'une voiture mais si je pouvais je roulerais chaque jour avec une autre et il faut avouer qu'au niveau de la fiabilité pour tous les jours, ce n'est pas son fort. J'étais parti pour acheter une Renault Juva4 d'avant 60, mais au Salon Auto Classic où nous avions un stand avec Rétr'autom, que nous partagions avec Michel de Chrome et Carbu, j'ai eu un coup de cœur pour une Peugeot 304 Coupé S de 1973 équipée en partie VHC.

Cette année avec mon père nous avons acheté une Sarap Buffalo de 1971. Cette voiture à été conçue à Breitenbach, par un groupe d'amis qui a crée différentes voitures à une échelle de moins de 10 exemplaires (sauf le Buffalo à plus le 650 exemplaires). J'avoue être un peu fier d'avoir cherché une voiture du côté de Saint-Étienne, pour la ramener au bercail.

Je n'ai pas fait de rénovation complète mais sur une voiture de collection il y a toujours quelque chose à faire dessus.

Comment et pourquoi as-tu fait appel aux services et connaissances de Michel de Chrome et Carbu ?
J'ai appris à connaître Michel suite au Rassemblement de Vieilles Voitures et Motos qu'on organise depuis 2014. Ses formations m'ont de suite interpellé.
Étant donné que j'ai travaillé dans la carrosserie industrielle, l'hydraulique, serrurerie puis mécanique industrielle, mes connaissances en mécanique automobile, malgré mon intérêt, n'étaient pas au top.
Ses formations m'ont donc intéressé pour perfectionner mes connaissances.
Et puis depuis quelques années, Michel fait partie de notre association et nous avons participé à plusieurs manifestations ensemble.

Que retiens-tu de ce partage et de l'aide apportée par Michel ?
J'ai eu l'occasion de participer à deux des formations proposées par Michel.
La convivialité est un fort de ses formations, mais surtout nous étions en petits groupes de 2 à 4 personnes maximum de 20 à 70ans. Le fait d'être un petit groupe nous a permis d'avancer cas par cas et c'était vraiment très sympa. Aucune question n'est déplacée, on est tous la pour apprendre. La question d'un collègue peut apporter aux connaissances de chacun .

Penses-tu que tu aurais réussi à mener ce projet sans l'intervention de Chrome et Carbu ?
J'aurais peut-être réussi à mener cela sans l'intervention de Chrome et Carbu mais je n'ai pas essayé. Même si on pense savoir, une révision ne fait pas de mal.

Est-ce que tu fais des courses ou participes-tu à des événements avec la 304 ?
J'ai participé a plusieurs rallyes de navigation en Mini et quelques uns en 304 mais je suis plutôt fan du baquet de droite.
J'ai été co-pilote au Rallye de Moselle Historique en Peugeot 104, où le départ était à 20h et l'arrivée à 12h le lendemain (8ème) et au Winter Rallye en Suisse (11ème) un Rallye sur neige reservé aux Mini Austin et dérivés.
Puis cette année malgré une année bien triste, j'ai fait mon baptême en VHRS toujours en co-pilote au Rallye du Centre Alsace en Renault R21 Turbo 2 .0.

Je crois avoir vu ton petit garçon au volant d'une MAGNIFIQUE caisse à savon ! Est-ce que c'est une passion père-fils?
Oui, c'est une passion père-fils.
J'ai pour ma part commencé la caisse à savon en 2004, depuis j'ai participé à presque tous les championnats d'Alsace, 2 championnats de France 2005 et 2014 et 2 championnats d'Europe en 2006 et 2013.
Grand passionné de vitesse et de glisse j'ai réussi à organiser avec des bénévoles du village, bien plus fous que moi, une course en 2016.
La caisse à savon va de 5 à 77ans.
Ruben à commencé sa première saison avec une caisse louée à un ami. Née le 12 Mai il a participé à la deuxième course du championnat à Grendelbruch le 2 Juin 2019 puis à toutes les courses du championnat d'Alsace et deux autres courses dans les régions voisines. Pour clôturer la saison il a fini par la course de caisses à savon de Breitenbach avec une jolie 4ème place et 4ème au Championnat d'Alsace catégorie C1 (5-9ans). Une grande fierté pour moi, si j'avais su en 2004 (j'avais 12ans) que 15ans plus tard mon fils prendrait le départ d'une course dans le village même où j'ai grandit et dont le départ se trouve au pied de la maison.

La nouvelle caisse à savon attend Ruben dans le garage pour le début de saison, 2020 étant compromis on croise les doigts pour 2021.

Comment partages tu cette passion, avec ta famille, tes amis ?
Je partage mes passions ( voitures anciennes, rallye, caisse à savon) essentiellement avec mon père et mon fils et quelques amis. Ruben me suit un peu malgré lui, sur beaucoup de Rallye du Condroz 2019 par exemple,en Belgique et pas loin d'une dizaine d'autres le reste de l'année. Ma compagne vie sa passion aussi fort que moi auprès des chevaux avec les Cavaliers du Rêve et les Voltaics, donc les week-ends on ne se voit jamais beaucoup. Mais on reste ouverts à la passion de chacun, elle a déjà participé à des rallyes touristiques et même une courses de caisse à savon et moi j'ai participé une année à un spectacle des Cavaliers du Rêve.


Merci beaucoup Florian pour ton retour sur cette passion que tu partages avec Michel, Ruben et tes amis. Nous vous souhaitons à toi et ta famille une bonne continuation dans votre vie passionnée et retournons de ce pas poser nos questions à Michel.


 

Michel, vous proposez plusieurs formations qui permettent d'intervenir sur différentes zones d'un véhicule et qui semblent assez différentes l'une de l'autre.
Est-ce que ce sont des étapes qu'un « restaurateur » de véhicule ancien devra à un moment ou un autre traverser ?
Nos formations sont basées sur une trame de base qui évolue en fonction du niveau et des attentes des stagiaires. Les groupes sont composés de 2 à 4 stagiaires pour 1 ou 2 formateurs, ce qui nous permet de répondre au mieux aux questions et besoins de chacun.

En dehors des formations de groupe est-ce qu'un particulier peut faire appel à vos services pour prendre un cours particulier ou pour vous demander d'intervenir personnellement sur la carrosserie de sa voiture ?
Après avoir créé l’atelier de formation, j’ai créé le garage Chrome & Carbu. Je réalise donc des prestations de restauration de voitures de collection. Actuellement je suis en train de restaurer intégralement une TRIUMPH TR3A de 1959 pour un client Suisse. Je viens d’ailleurs de la peindre chez un ami carrossier de la Vallée, l’atelier Moritz !

D'ailleurs est-ce que vous ne travaillez qu'avec des voitures ou les vieilles motos sont les bienvenues chez chrome et Carbu ?
Les motos sont également les bienvenues.

Vous vendez également du matériel.
Que peut-on trouver dans la boutique Chrome et Carbu ?

Il s’agit essentiellement de l’huile minérale spécifique aux véhicules anciens, de la marque MOTOREX.

Michel, si vous deviez ne choisir qu'un seul véhicule que vous avez restauré, lequel ce serait ?
Ce choix est difficile, mais ce serait certainement ma TRIUMPH TR3.

Quelle relation avez-vous avec ces automobiles ? Qu'est-ce que cela vous apporte ?
Tout simplement le plaisir de rouler différemment, cheveux au vent !

Je suppose que c'est une passion qui coûte relativement cher. Y-a-t-il un budget moyen pour un véhicule ou la seule limite est celle fixée par le propriétaire ?
Le budget va dépendre du modèle de véhicule, de sa rareté, de son état de conservation. Il faudra également prévoir un budget d’entretien qui sera plus ou moins élevé en fonction des travaux que le propriétaire peut faire lui-même ou non. C’est la carrosserie qui est souvent le budget le plus important d’une restauration. C’est pourquoi il est intéressant de se former à quelques techniques de base pour préparer le travail du carrossier-peintre.

Est-ce que vous vivez de cette passion et des formations que vous donnez ou travaillez-vous à côté ?
Il est difficile de vivre de sa passion. Je vis plus pour ma passion que de ma passion. J’ai toujours une activité dans le monde industriel et dans la gestion d’entreprise.
Est-ce que vous avez des dates de formations déjà programmées pour l'année 2021 ?

Je n’ai pas encore planifié les dates de formation en 2021 compte tenu des incertitudes liées à la crise sanitaire.
Si vous aviez un conseil à donner à quelqu'un qui n'y connaît rien ni en mécanique ni en carrosserie et qui souhaite se lancer dans la restauration d'un véhicule ancien, lequel ce serait ?
Venez chez Chrome & Carbu pour gagner en compétences et ne plus être seul face à votre projet de restauration !

Michel, nous vous remercions pour le temps que vous nous avez accordé.
Nous espérons de tout cœur que l'année 2021 sera plus légère que celle que nous venons de passer et qu'elle vous permettra de former beaucoup de passionnés et de nous faire découvrir tout un tas de véhicules restaurés chez Chrome et Carbu.