Retour

Viens je t'emmène - La Distillerie Nusbaumer

Terroir

27 avril 2020


Bonjour Nicolas,

-Pouvez-vous vous présenter et nous dire comment vous vous êtes retrouvé à la tête de la distillerie Nusbaumer?
 

Agé de 46 ans je suis marié et père de quatre enfants. Je travaille dans les spiritueux depuis plus de vingt ans maintenant, dans des grands groupes et dans des entreprises de tailles moyennes.

Attiré par l’aventure entrepreneuriale, j’ai eu la chance de reprendre cette distillerie artisanale il y a tout juste deux ans - en avril 2018.

Nous nous étions rencontrés avec Monsieur et Madame Willm plusieurs mois auparavant, ce qui nous a permis de murir réciproquement les ambitions que nous avions pour la distillerie et de nous assurer que nous partagions les mêmes valeurs sur son avenir. C’est bien dans la continuité de l’histoire de la famille Nusbaumer-Willm que je m’inscris. 


 

-Pouvez-vous nous parler de vos produits, de leur fabrication et de leur évolution?
 

Nous distillons une grande variété de végétaux – environ une soixantaine. Leur dénominateur commun est la naturalité. Depuis sa fondation en 1947, la distillation des végétaux est en effet le cœur de métier de la distillerie. Notre environnement écologique de moyenne-montagne et sa biodiversité nous ont toujours amenés à distiller toutes sortes de végétaux : des fruits (poire, prune, framboise, mirabelle, …) - mais aussi des plantes - baies et botaniques régionales (églantine, alisier, prunelle, sureau, cumin, baies de houx, aspérule, …). La profondeur de notre gamme est une des caractéristiques de notre maison. Nous nous attachons à conserver un certain nombre de produits qui sont moins diffusés et qui rencontrent un succès commercial plus confidentiel mais qui représentent à nos yeux une illustration de notre expertise (notamment ces bais sauvages).
 

-Quelles sont les valeurs de la Distillerie Nusbaumer, que ce soit au niveau des valeurs de la maison comme celles de la fabrication?

L’indépendance est la première valeur que nous revendiquons. C’est notamment le fait d’avoir une structure financière solide qui permet de maitriser en interne l’ensemble de la production. Nous sommes nombreux à travailler à la distillerie et cela nous permet de maitriser l’ensemble de la chaîne de production : fermentation / macération, distillation, embouteillage, vieillissement. C’est aussi de disposer des ressources financières suffisantes pour assurer des approvisionnements de qualité mais aussi de stocker nos eaux de vie entre 2/3 ans en moyenne. En termes financiers, les salaires et l’achat de fruits sont les deux postes les plus lourds. Il pourrait être tentant de réduire ces postes mais nous faisons le choix de préserver et de privilégier le savoir-faire !  Parallèlement, nous continuons à faire de petites séries, économiquement peu pertinentes mais qui font partie du patrimoine alsacien. Nous voulons continuer à les travailler et ce grâce à notre indépendance. D’autres choix seraient faits si nous dépendions d’autres intérêts économiques.

-Aujourd'hui quelle est votre vision, votre conception des spiritueux? Vous restez dans le traditionnel tout en cherchant à adopter une certaine modernité dans vos produits je pense notamment au Gin de montagne et à l'Aquavit français. Pouvez-vous nous parler un peu de ces nouveaux produits.
 

Soucieux de conserver la qualité et la réputation de nos produits, nous maintenons des critères d’élaboration très élevés (approvisionnement en fruits frais et naturels, haut degré d’alcool, faible quantité de sucre pour les liqueurs et crèmes, …). Ces choix exigeants positionnent naturellement nos produits sur des segments traditionnels et artisanaux. Notre objectif est de nous inscrire dans la continuité exigeante de la famille Nusbaumer et de la tradition. Néanmoins, nous avons ouvert cette année une nouvelle page de notre savoir-faire via le lancement de nouvelles distillations végétales – un Gin de montagne et un Aquavit Français. A travers ces nouveaux produits nous n’improvisons pas pour répondre à des effets de mode ou à des tendances éphémères mais nous perpétuons un savoir-faire, la distillation des fruits et des plantes. Il était donc tout naturel pour la distillerie d’ajouter aujourd’hui de nouveaux alcools végétaux à sa gamme traditionnelle. Ce Gin de montagne et cet Aquavit français ne sont que les premières expressions de cette nouvelle gamme qui a vocation à grandir via de prochains développements.


 

-Ces produits sont élaborés par une équipe de passionnés, comment les définiriez-vous?
 

La distillerie compte une quinzaine d’employés dont l’ancienneté moyenne est de plus de 30 ans !

Le premier actif de la distillerie est le savoir-faire des collaborateurs. Du liquoriste au distillateur, tous sont de vrais artisans disposant d’un savoir-faire pointu et exigeant.

C’est la même démarche à la boutique dont l’accueil et le conseil ont fait notre réputation. Je pense que l’attractivité de notre boutique est inégalée dans la région !

Nous avons d’ailleurs reçu à plusieurs reprises de nombreux prix récompensant nos équipes de la boutique, dont les trophées de l’accueil depuis plusieurs années.
 

Pour mieux comprendre et connaitre la vision des employés, nous avons posé quelques questions à Marie-Christine Muller et à Denis Richard sur leur expérience au sein de la distillerie.

 -Bonjour Marie Christine, Bonjour Denis. 35 et 40 ans d'ancienneté dans la société Nusbaumer, c'est ce que l'on peut appeler une belle carrière et une très belle preuve de dévouement auprès d'une société.

Pour reprendre les mots de Monsieur Lombard, vous êtes les piliers de la réputation de la maison Nusbaumer.


Pouvez-vous nous parler de votre arrivée au sein de la distillerie?

Denis : Je sortais du lycée et M. Nusbaumer m’a demandé si je ne serai pas intéressé pour venir chez lui, j’avais déjà travaillé en job d’été et je connaissais un peu l’entreprise, la variété des tâches à effectuer me plaisait beaucoup.

 

Marie-Christine : Après mon BEP et une formation complémentaire dans le milieu bancaire, je me suis présentée à  M. et Mme Nusbaumer  pour voir si ils n’avaient pas besoin d’une personne pour la saison estivale,  en plus l’entreprise était au village.

 J’ai commencé de suite à la vente avec Mme Nusbaumer et en complément je m’occupais de l’approvisionnement du magasin.

Comment était alors le travail, l'équipement, la manière de travailler?

Denis : 
Le travail ne manquait pas, entre la récolte des fruits, la distillation, le tirage, ,la préparation des commandes etc.. tout était fait à l’époque, pour beaucoup de tâches, manuellement .

Marie-Christine : 
Dans les années 1985 le tourisme à la distillerie commençait seulement à se développer, il n’y avait pas encore de travail à plein temps pour une vendeuse au magasin, Mme Nusbaumer assurait la vente, j’étais en grande partie à l’atelier pour aider dans les différentes tâches ce qui m’a permis de voir tous les postes et de comprendre la fabrication des produits, ce qui m’a bien aidé ensuite pour conseiller les clients.

Comment avez-vous vu évoluer cette société traditionnelle et familiale?

Denis : 
Au niveau de l’évolution de l’entreprise, j’ai connu l’ancien atelier de fabrication (qui est devenu maintenant le caveau de dégustation) dans les années 1980 l’entreprise s’est agrandie avec la construction du nouveau bâtiment  plus grand et plus fonctionnel avec l’arrivée de nouvelles machines automatisées, la gamme de produits s’est aussi étoffée, ce qui a permis d’embaucher plus de personnel mais toujours avec le même esprit de qualité et de savoir-faire.
C’est à cette époque que M. Nusbaumer m‘a demandé de prendre la responsabilité de l’atelier.

Marie-Christine : 
Avec le développement touristique ( VVF , gites , autocaristes etc..) les visites guidées et dégustation de la distillerie se sont multipliées, il y avait beaucoup de clients, toujours accueillis avec la même envie de les satisfaire, bien les conseiller, chose qui est toujours d’actualité à la distillerie.


-Quelles sont pour vous les valeurs et la force de la distillerie Nusbaumer?
 

Marie-Christine et Denis : Pour nous  les valeurs  principales de la distillerie sont,  la qualité des produits que nous mettons en vente, avec la continuité d’un savoir-faire transmis par d’abord M. et Mme Nusbaumer et ensuite M. et Mme. Willm.

Notre force est la possibilité d’évoluer sans cesse, au niveau des nouveaux produits, tout en gardant nos références habituelles.
 

-35 et 40 ans de carrière dans une seule et unique société, deux très beaux parcours professionnels. Quelles ont été vos motivations, vos envies pour donner autant de votre temps et de votre investissement pour la distillerie?
 

Marie-Christine et Denis : Au niveau motivations et envies , nous aimons vraiment notre travail qui est varié , le contact avec les personnes, et avoir la satisfaction du travail bien fait.


 

-Denis, pouvez-vous nous parler de votre rôle et de  vos taches en tant que chef d'atelier.
 

Mon rôle principal est le management des personnes et l’organisation de l’atelier afin d’assurer  la planification du travail, la gestion des stocks, aussi bien en matières sèches ( bouteilles , boitages, cartons etc..) que stocks des fruits ,et l’élaboration de nouveaux produits , toujours en concertation avec M. Lombard.
 

-Marie-Christine, vous êtes responsable de l'accueil de la boutique, souvent la première personne que vos clients rencontrent. Que voulez-vous faire sentir aux gens lors de leur visite?
 

Une de mes priorités est de faire sentir aux gens lorsqu’ils arrivent au caveau qu’ils sont dans un endroit chaleureux et accueillant, c’est pour cela que nous avons des clients de longues dates qui reviennent nous voir régulièrement et chaque fois contents de nous revoir, pour moi c’est très important. J’essaye toujours d’être à l’écoute des personnes de les satisfaire  pour qu’elles repartent ravies de leur passage chez nous.
 

-Pouvez-vous nous parler de votre vision des produits que vous fabriquez et proposez?
 

Marie-Christine et Denis : Les  produits  (qu’ils soient  fabriqués ou distillés ) que nous proposons sont toujours élaborés dans une tradition de qualité, ce qui est pour nous très important. L’évolution des  goûts des gens fait que nous devons toujours innover dans ce domaine.


-Pour terminer, pouvez-vous nous résumer en quelques mots vos expériences professionnelles mais surtout vos expériences de vie au sein de la maison Nusbaumer.
 

Marie-Christine et Denis : Avec les années passées au sein de la distillerie, nous avons beaucoup appris, la vie dans cette entreprise est toujours restée agréable, familiale, avec une tradition dans le  respect de fabrication, et qualité des produits.
 

  

-Monsieur Lombard, la distillerie a reçu le Label EPV grâce à la maitrise et la passion mise en place pour la fabrication de vos produits. Que représente pour vous cette récompense?
 

A travers notre savoir-faire, nous nous inscrivons dans la stricte continuité des engagements de la famille Nusbaumer (de la création de la distillerie en 1947, jusqu’au passage de relais de Monsieur et Madame Willm en 2018) ; le label « EPV - Entreprise du Patrimoine Vivant » qui nous a été décerné en 2019 est le gage de cette continuité. Ce label, destiné à identifier l’excellence des savoir-faire français, vient couronner les démarches entreprises pendant plusieurs mois pour porter la candidature de l’entreprise à cette distinction exigeante.

Il s’agit d’une marque de reconnaissance de l'État mise en place pour distinguer les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. Délivré par l'État après une instruction rigoureuse, ce label a pour objectif de récompenser des petites et moyennes entreprises emblématiques de l'excellence française industrielle ou artisanale. Ses critères portent notamment sur la maîtrise de savoir-faire avancés, renommés ou traditionnels, en général associés à un terroir. Ils permettent de souligner nettement la haute valeur ajoutée d’une fabrication « made in France ».
 

-Une autre preuve de votre savoir-faire et de la qualité de vos eaux de vie c'est que beaucoup de monde vient visiter votre distillerie. Peut-on parler d'une forme de spiritourisme, d'un tourisme réellement dédié aux eaux de vie?
 

Nous accueillons en effet beaucoup de clients fidèles qui viennent et qui reviennent dans notre boutique. L’affluence des mois d’été ou de fin d’année est là pour l’illustrer !

C’est en effet une démarche de spirtitourisme ; nous réfléchissons toujours à améliorer et à développer notre accueil.
 

-Pouvez-vous nous dire où sont consommés vos produits? Y-a-t-il une consommation locale ou est-ce une consommation étrangère?
 

Nos produits sont présents dans les circuits sélectifs et traditionnels, en France comme à l’étranger : les cavistes, les épiceries fines et les magasins régionaux mais aussi dans les établissements de restauration et d’hôtellerie.

Nous ne sommes pas présents en Grande Distribution.
 

-Nous traversons depuis plusieurs semaine une période vraiment compliquée, tant sur un plan humain que sur un plan commercial. Comment la distillerie Nusbaumer traverse-t-elle cette crise?
 

Nous misons tout sur notre résilience et sur la solidité de notre modèle. Nos clients sont fidèles. Grace à eux nous pourrons surmonter cette période difficile. 
 

-Où et comment est-ce que vos clients peuvent-ils se procurer vos produits pendant la période de confinement?
 

Chez nos clients partenaires (et notamment tous les bons cavistes d’Alsace).
 

Pour terminer sur une note plus légère, je vous propose un portrait chinois portant sur la distillerie.
 

Si la distillerie Nusbaumer était une année, elle serait 1947 (année de sa fondation par Joseph Nusbaumer !)

Si la distillerie Nusbaumer était une chanson, elle serait Les Hébrides de Mendelssohn. A découvrir ici : https://youtu.be/fgPlK7avLQ0

Si la distillerie Nusbaumer était une devise, un dicton, elle serait : Indépendance et persévérance !

Si la distillerie Nusbaumer était un souhait, elle serait de voir arriver l’ère post-covid le plus tôt possible !

 

Monsieur Lombard, nous vous remercions vous et toute votre équipe d'avoir pris le temps de nous répondre et de présenter votre distillerie.